Skip to content

24 Heures de la Voile / TREGASTEL ( 22 )

24 Heures de la Voile / TREGASTEL ( 22 ) published on 2 commentaires sur 24 Heures de la Voile / TREGASTEL ( 22 )

Cinq ans et huit heures de route plus tard, nous voici de retour à Tregastel pour les 24 heures de la voile. Lorsque nous descendons du camion pour déplier nos membres, nous constatons avec soulagement que les gros rochers n’ont pas bougé d’un micron. (Si je tenais l’imbécile qui a réussi à nous faire croire que le granite est soluble dans l’eau de mer, je lui ferais bien bouffer son kilt !) La mer aussi est là, enfin plus ou moins, des fois elle se recule loin de la plage et il faut marcher plus longtemps pour se mouiller les pieds. On m’a dit qu’elle fait ça régulièrement, comme ça, sans raison particulière, juste pour se marée…

Je prends un moment parce que j’en vois dans le fond qui décrochent : les 24 Heures de la Voile c’est quoi ? N’allez surtout pas imaginer je ne sais quelle manifestation religieuse, il s’agit simplement d’une course de bateaux à voile. C’est un peu comme les 24 heures du Mans, mais avec des voiliers à la place des motos, la mer à la place du bitume et une odeur iodée remplace avantageusement celles de l’essence et de l’huile. Et si la consommation d’alcool y est sensiblement la même, on notera toutefois que c’est beaucoup moins bruyant.

Et puisqu’on parle de bruit, nous nous installons sur la scène qui a été dotée d’un fond transparent, ce qui permet à ce qui s’ennuient pendant nos concerts de regarder la mer et le soleil qui se couche, comme ça tout le monde est content. Par contre, on ne peut avoir ça qu’à Tregastel, si on met ce fond sur une autre scène ailleurs, on n’aura pas le même décor, une histoire de copyright si j’ai bien compris. Après avoir affronté, (sans forcément tous les vaincre), une escouade de problèmes techniques, nous commençons enfin à jouer pour les gens de Tregastel … et de Paris, de Lyon, et d’un tas d’endroits différents qui sont venus en vacances dans le coin. Quoi qu’il en soit, on passe un très bon moment en leur compagnie, on espère que ça a été pour eux aussi, on remercie les bénévoles qui se sont bien occupé de nous, on leur dit bravo et à la prochaine ?

Folk Am Neckar Festival / MOSBACH (DE)

Folk Am Neckar Festival / MOSBACH (DE) published on Aucun commentaire sur Folk Am Neckar Festival / MOSBACH (DE)

De la Suisse, nous allons directement en Allemagne pour un petit festival sympathique. Après un accueil chaleureux, (et en français ), nous découvrons notre scène face à un très joli théâtre de verdure et à cinquante pas de l’hôtel où nous dormirons. Cosy cosy.

S’il est un peu timide au début, notre public s’avère aussi gentil et agréable que l’équipe du festival, et très vite, il se prête de bonne grâce à nos petits jeux. Le concert passe bien trop vite à notre goût mais heureusement, une petite after a été organisée pour ceux qui n’ont pas sommeil. L’occasion pour notre Jo Macsound de prendre la guitare laissée à la disposition des volontaires et de faire découvrir quelques perles de la chanson française ainsi que son magnifique organe.

Quoi ? Des preuves ? Une vidéo ? Je n’en ai pas, j’étais trop fatigué et je suis allé dormir. Je sais qu’il y a des gens qui ont filmé ce moment de grâce mais j’ignore complètement s’ils auront le cran de le poster sur le Facebook du groupe. Mais qui sait? Peut être que si vous êtes assez nombreux à demander très très gentiment…

Guiness Irish Festival / Sion (CH)

Guiness Irish Festival / Sion (CH) published on 2 commentaires sur Guiness Irish Festival / Sion (CH)

Si un jour, un malade lance le concours de chorégraphie de foule improvisée, Sion sera sûrement médaille d’Or. Depuis 2013, on attendait avec impatience de pouvoir revenir au Guiness Irish Fest et on n’a pas été déçus par cette seconde expérience. L’accueil est toujours aussi fastueux et le public toujours aussi barré. Non seulement ils font toutes les chorégraphies qu’on leur montre, mais en plus ils ont préparé les leurs ! Voir d’un coup la moitié du public se lancer spontanément dans la même pantomime ; à croire que le reste de l’année, ils prennent des cours de zumba tous ensemble.

Mention spéciale à la séance de rameur sur War In My Head, aux impudiques porteurs de kilt, et à Jésus qui distribuait de l’amour sous forme de câlins. Remerciements aux bénévoles et professionnels du festival pour leur serviabilité et leur bienveillance. Hâte de revenir ici !

Festival Country Rendez-Vous / CRAPONNE SUR ARZON (69)

Festival Country Rendez-Vous / CRAPONNE SUR ARZON (69) published on 3 commentaires sur Festival Country Rendez-Vous / CRAPONNE SUR ARZON (69)

Dans notre série « anniversaires » nous avons l’honneur de clôturer la soirée du samedi pour les 30 ans du Festival Country Rendez-Vous. Exercice délicat lorsqu’on fait du rock celtique dans un festoche country et qu’on doit passer après une star du genre. Mais force est de constater que le public country de Craponne est plutôt ouvert, et une fois passé l’effet de surprise, nous avons eu droit à une très très belle ambiance. On avait un peu l’impression de jouer chez les cousins celtes d’en face et on s’est amusé comme des petits fous sur scène, merci à vous !

Merci aussi à l’équipe du festival d’avoir osé nous programmer et de nous avoir accueillis comme des stars, puissiez vous exister encore au moins trente ans !

Aymon Folk / BOGNY SUR MEUSE (08)

Aymon Folk / BOGNY SUR MEUSE (08) published on 3 commentaires sur Aymon Folk / BOGNY SUR MEUSE (08)

De retour sur le Rocher des Quatre Fils Aymon, pour les vingt ans du festival. L’ambiance est bonne, la programmation festive et l’accueil toujours aussi agréable. Devant la scène, on retrouve des habitués du festoche, des autochtones et quelques enragés dont je tairai la nationalité, et qui ont franchi la frontière franco-belge pour venir nous voir.

Nous prenons beaucoup de plaisir avec ce public tout en voix et tout en joie et bénéficions même d’une petite rallonge de temps pour jouer Everyday’s St Patrick’s Day réclamé par certains tout au long du concert. En revanche, pour ceux qui criaient : « à poil ! » on n’a rien pu faire.

Primary Sidebar