Skip to content

L’Escale / VEAUCHES(42)

L’Escale / VEAUCHES(42) published on Aucun commentaire sur L’Escale / VEAUCHES(42)

Ça peut sembler bizarre de faire escale à Veauche dès la première date de concert de l’année, mais comme on va encore bien se promener cette année, on préfère commencer doucement. Enfin, ce fut une escale plutôt agitée et du genre pas très reposante, comme on les aime ! Au départ, c’était un accueil sympa, des techniciens aimables, un repas et un catering aux petits oignons, une grande salle à l’acoustique et aux fauteuils confortables, puis une grande salle bourrée de gens assis avec quelques déglingués dans la fosse. Mais dès le second titre, beaucoup de sièges se sont vidés de leurs fesses et des têtes sont venues fleurir devant la scène.

Après tout s’est enchaîné : la température est montée brusquement, on a sué de l’eau chaude tandis que devant nous, le public se déchaînait. Serrés comme des veaux, chevelus et chauves s’échauffaient, les corps se chevauchaient sans choir : plus une chaussette archi-sèche. On peut le dire, ce public a du chien ! Et sans monter sur nos grands chevaux, la vache ! On a eu chaud à Veauches…

 

 

Festival Freestone / TORFOU ( 49 )

Festival Freestone / TORFOU ( 49 ) published on Un commentaire sur Festival Freestone / TORFOU ( 49 )

La dernière date de l’année, il en faut bien une ! Pas mal de têtes connues qu’on a toujours plaisir à retrouver, pas mal de gens croisés au Bruit’Fier Rock l’année dernière aussi. Un très bon accueil, que ce soit devant ou derrière la scène.

Après une année aventureuse et mouvementée, Celkilt va donc prendre ses quartiers d’hiver. Au programme, plein de répètes, plein de choses a préparer pour l’année prochaine qui promet bien des aventures elle aussi.

Quoi ? Tu voudrais savoir ce qu’on va faire l’an prochain ? Non ! C’est pas une bonne idée, ne gâchons pas les surprises. C’est un peu comme si moi, Plastic Bertrand, j’allais te révéler l’identité du véritable auteur de nos reports…

Fête de la Bière XTRAM / VAL CENIS TERMIGNON ( 73 )

Fête de la Bière XTRAM / VAL CENIS TERMIGNON ( 73 ) published on

L’histoire de France selon l’Alchimiste

… alors Hannibal, qui voulait ouvrir un parc à Lugdunum, décida de ramener plein d’animaux exotiques. Et pour ne pas payer le bateau, (qui était vraiment galère), il choisit de les faire passer à pied par les Alpes. Mais en passant près du Mont blanc, il se heurta à une tribu plutôt réfractaire à l’importation.

« quoi c’est ça ? » demanda le chef en regardant l’étrange troupeau de bêtes à bosse

« ça chameaux » dit Hannibal

« chameaux nicht ! » répondit le chef

Et Hannibal dût faire demi tour pour échanger ses camelidés contre des éléphants. Il se jura de ne jamais repasser par le village de « Chameaux-nicht » qui devint, par déformation langagière : Chamonix. Il fit un détour plus plus loin avec ses nouveaux animaux. Un peu sur la défense, il se trouva derechef face à une tribu au minois fort charmant mais qui lui refusa le passage. Or si on peut avoir des doutes avec un chameau, avec des éléphants, aucun risque de se tromper. Tirant son glaive au clair, Hannibal fit marcher son troupeau au cri de « Termignon ! » Nul ne sait encore ce qu’il voulait dire par là : « t’es mignon mon gars mais je vais pas me retaper le trajet encore une fois pour tes beaux yeux » ou peut être « terminons ! On va être à la bourre pour l’inauguration du parc ». Quoi qu’il en fut, le troupeau suivit son leader, piétinant copieusement le barrage et ses bellâtres réfractaires.

L’histoire ne dit pas si Hannibal arriva à temps, (ce qui n’est qu’un détail). En revanche, ce qu’il est important de noter, c’est que mes petits kilts, quelques siècles plus tard, firent un concert mémorable à l’endroit même où les éléphants marchèrent sur les beaux gosses. Ils eurent un tel succès qu’ils ramenèrent avec eux, une groupie particulièrement caline et gourmande qui passa toute la nuit avec eux, (voir photo ci-dessous ).

Alors heureuse ? 

Festival Celtique Rock / NOGENT SUR OISE ( 60 )

Festival Celtique Rock / NOGENT SUR OISE ( 60 ) published on

No gens is innocent…

…ou No one is in Nogent

Presqu’un an après avoir participé au Festival Country Rock, nous sommes de retour à Nogent sur Oise pour une édition celtique. On partagera la scène avec les Shoepolishers et les Ramoneurs de Menhirs. Chose inhabituelle, on jouera à 19H, avant de manger. Qu’à cela ne tienne, on saute plus haut le ventre vide !

Après un concert assez classique, ( intro, chanson, chorégraphies, accordage, problème technique avec la guitare, petit escargot, blague, fin du concert, rappel), Eric nous a emmené manger un bon couscous de chez Amar au Dépôt. Deux bouteilles de Boulaouane plus tard, on se sentait très très bien. Amar a offert un digestif intéressant dont je ne me souviens plus le nom, et comme on avait beaucoup mangé, on avait besoin de beaucoup digérer…

La dernière chose dont je me souviens, c’est d’avoir joué à Un-Deux-Trois-Sommeil, et comme dirait Jacques Martin : « tout le monde a gagné ! »

Le Dépôt / SENONES ( 88 )

Le Dépôt / SENONES ( 88 ) published on

Très bonne soirée hier, on est descendus trempés de la scène et pas à cause de la pluie. La température est rapidement montée dans la salle grâce à un public aussi fou que diversifié : des motards, des midinettes, des gens qui avaient fait presque autant de bornes que nous pour nous voir, la mère à Manu, des kilteux, des cougars, des gosses, des alcooliques, des mamies, des aides soignantes, des patrons, des pro-Macron, des cromagnons … Tous venus pour passer un bon moment, oubliant les divergences pour laisser la place à la diversité.

Et malgré nos quatre heures de sommeil dans la vue, on a puisé dans votre bonne humeur, l’énergie qui nous faisait défaut pour vous emmener au bout du chemin de la bourrine félicité.

Primary Sidebar