Skip to content

Les Musiciens

CELKILT FESTIVE CELTIC ROCK CELTIQUE FESTIF

Tout !  L’Alchimiste vous dit tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais oser le demander sur vos musiciens en kilt préférés : leurs qualités, (mais surtout leurs défauts), des informations choc, des révélations surprenantes, leurs secrets les plus intimes, l’identité du fondateur de Celkilt enfin révélée, etc.

 


 

Rem’s Macground

Alias
Rem’s, Dudule, Marcel, Rémi, Papa, Dude

Il aime
la mauresque

Il déteste
manger avec des baguettes

Phrase Culte
« Voilà voilà » et dans les grands moments : « Voilà voilà voilà »

Photo F. RICORDEL

Signes Particuliers & Supers Pouvoirs :

  • Tendance à « essayer » sa batterie pendant que les autres s’accordent. (Il ferait mieux d’accorder sa batterie pendant que les autres jouent)
  • Imite très bien « Eddy-Mitchel-Sardou »

Né dans des circonstances que la CIA préfère pour l’instant garder secrètes, (les rapports seront rendus publics en 2050), le petit Rems MACGROUND s’est d’abord distingué en remontant le moral des troupes grecques au Vietnam, (un peu comme Captain América mais pas trop quand même).

Cette expérience lui donnera les compétences nécessaires pour devenir un grand meneur d’homme qui feront de lui le leader charismatique de Celkilt. Fan d’une certaine série avec Véronique Jannot, il se tournera d’abord vers le métier d’assistante sociale et deviendra un grand amateur de café. Mais c’est en écoutant « Les Lacs du Connemara » que lui viendra l’idée de fonder ce groupe de talent qu’il dirige d’une main de maître.


Drik Macwater

Alias
Drick, Dérik, Dédé la terreur, Dark DD, Bassman, Papa, Dude.

Il aime
Lui-même

Il déteste
tout et tout le monde

Phrase Culte
« Chasse ton propre animal »

photo J.VACHERON

Signes Particuliers & Supers Pouvoirs

  • Tatoué, non vacciné
  • Parvient parfois à éviter de faire preuve de méchanceté gratuite envers le public.
  • A tendance à tout essayer pour découvrir enfin ses super pouvoirs : sauter d’un immeuble, mettre ses doigts, (entre autres), dans les prises de courant, insulter le public, miauler devant un chien méchant…

Tel Wolverine, notre bassiste a un corps de rêve. Tel Wolverine, il aurait été l’objet d’expériences interdites et extrêmement douloureuse destinées à faire de lui un surhomme, un super guerrier.

De cette période extrêmement obscure de sa vie, il ne garde que quelques souvenirs fugaces qui le torturent par intermittence et le font basculer temporairement du côté obscur. Il ignore donc la nature des améliorations dont il a fait l’objet.

C’est afin de découvrir ses pouvoirs cachés qu’il a décidé de fonder un groupe de Rock Celtique. Un groupe qui lui permettrait de repousser toujours plus loin ses limites, (ainsi que celles de ses compagnons), un groupe sur lequel il règne sans partage pour le plus grand bonheur de ses fans.


Titou Macfire

Alias
Titou, Nico, Patron, Pipou le grand blond avec deux chaussures droites, Papa.

Il aime
faire « moitié-moitié »
(moitié-pizza-moitié-salade, moitié-entrée-moitié-dessert, etc.)

Il déteste
quand on ne peut pas faire « moitié-moitié »

Phrase Culte
« Come On Dude ! »

photo J.VACHERON

Signes Particuliers & Supers Pouvoirs

  • Reste hyperactif aussi longtemps que ses cheveux restent dressés sur sa tête
  • Tendance à appeler tout le monde « Dude »
  • Syndrome Anglophone de Tourette : dit beaucoup de gros mots mais seulement en anglais.

En Amérique Latine, la légende dit que Titou Macfire aurait été béni par le feu du ciel. En vérité, tout commença en 1982, alors qu’il donnait un concert sur un silo de café au profit du commerce équitable. C’est au moment de son mythique solo de guitare que la foudre s’abattit sur son ampli. On le retrouva parmi les décombres et les grains de café calcinés, vivant et gonflé à bloc, les cheveux dressés sur la tête.

A peine remis du choc, il écrivit 300 chansons, inventa la machine à expresso, la tecktonik, le speed-dating, la télé réalité, les boissons énergisantes puis il fonda le groupe Celkilt dont il devint naturellement le leader charismatique.


Loïc Macwind

Alias
Loïc, Papy, Lolo, Mister Piper, Sleeping Lolo, Pépé-Kilts, Papa, Dude

Il aime
parler, causer, discuter, tailler la bavette etc.

Il déteste
les lacets de chaussure qui cassent juste avant de monter sur scène, les câbles de micro qui s’emmêlent, Les caissons de basse pas stables, et tout ce qui ressemble de près ou de loin à la Loi de Murphy.

Phrase Culte
« ça va bien se passer « 

photo J.VACHERON

Signes Particuliers & Supers Pouvoirs :

  • Ambi-senestre : comprenez par là qu’il est aussi maladroit de la main droite que de la gauche.
  • Sommeil de plomb Méditation Suprême : Il peut s’endormir en moins de 12 secondes dans à peu près n’importe quelle situation. Ses propres ronflements, (qui pourtant couvrent régulièrement le bruit du moteur de notre Macbus), ne parviennent même pas à le réveiller.
  • Pilosité décalée : on dit qu’à force de tirer sur sa barbe, ses cheveux lui seraient rentrés à l’intérieur du crâne.

Il y a souvent des mythes qui accompagnent les naissances de certains personnages célèbres : Napoléon est né coiffé, César par Césarienne, Jésus pile pour Noël, Staline et Brassens avec une moustache, etc.

Sans être célèbre, Loïc Macwind est néanmoins mondialement connu dans son patelin car il est né bavard. Bavard est un euphémisme pour exprimer le débit de mots, de phrases et d’idées pas forcément pertinentes, qui peuvent sortir de sa bouche en une seule minute. A tel point que petit, ses parents, amis et voisins n’avaient de répit que lorsqu’il mangeait ou buvait.

Ce calvaire dura vingt longues années, jusqu’à ce l’idée vienne à un pédagogue de génie de lui mettre un instrument à vent entre les mains. Depuis, il cause beaucoup moins, (même si c’est encore souvent trop !), et à force de travail, il arrive même à faire un peu de musique.

Mais c’est en lisant les aventures de Tintin sur l’Ile Noire que lui vint l’envie de fonder et de diriger un groupe dans lequel il pourrait monter sur scène, et face à son micro, jouer, raconter des blagues interminables et parler à loisir sans personne pour l’interrompre.


Ana Macfive

Alias
Ana, Galinette, anA, Popol, Alan, Dude

Elle aime
les pommes de terre, mais elle préfère l’amour en mer

Elle déteste
Les galères de co-voiturage, les crevaisons et la paperasse

Phrase Culte
« P[censuré]n ! Fait c[censuré]er la b[censuré]te ! »

photo J.VACHERON

Signes Particuliers & Supers Pouvoirs

  • Elle sait chanter, (ce qui n’est pas rien pour une violoniste !)
  • Imite Maïté à la perfection

Avant d’être l’égérie inspiratrice du célèbre groupe de Rock Celtique, Ana Macfive flirta avec l’Histoire plus d’une fois. C’est grâce à elle que la Bastille fut prise, (la clef était cachée sous le paillasson), c’est elle qui eut l’idée de rajouter le petit bout de bois sur les allumettes, (ça faisait trop mal aux doigts sans), c’est elle qui empêcha la grande crise économique de 1958, (vous n’en avez pas entendu parler c’est normal puisqu’on vous dit qu’elle l’a empêchée), et si la NASA peut se vanter d’avoir réussi à envoyer des hommes sur la Lune, c’est grâce à Ana qu’ils ont pu revenir sur Terre, (‘zy avaient même pas pensé les baltringues !).

Mais dans ce monde d’hommes, il n’y eu jamais la moindre ligne écrite en son honneur, personne ne rendit jamais hommage à son courage ou son génie et elle traversa les siècles dans l’anonymat le plus total jusqu’en 2009.

C’est aux NRJ Music Awards, alors qu’elle joue aux côtés de Seal chantant It’s a Man’s Man’s Man’s World, qu’elle se décidera à prendre sa revanche sur la vie. Elle fondera un groupe de rock celtique où tous devront se mettre en kilt pour lui plaire. Un groupe rien qu’à elle avec lequel elle gagnera assez d’argent pour se payer un élevage de poneys afin de ne jamais, plus jamais manquer de crins pour son archet.

CELKILT FESTIVE CELTIC ROCK CELTIQUE FESTIF

Primary Sidebar