Skip to content

L’Escale / VEAUCHES(42)

L’Escale / VEAUCHES(42) published on

Ça peut sembler bizarre de faire escale à Veauche dès la première date de concert de l’année, mais comme on va encore bien se promener cette année, on préfère commencer doucement. Enfin, ce fut une escale plutôt agitée et du genre pas très reposante, comme on les aime ! Au départ, c’était un accueil sympa, des techniciens aimables, un repas et un catering aux petits oignons, une grande salle à l’acoustique et aux fauteuils confortables, puis une grande salle bourrée de gens assis avec quelques déglingués dans la fosse. Mais dès le second titre, beaucoup de sièges se sont vidés de leurs fesses et des têtes sont venues fleurir devant la scène.

Après tout s’est enchaîné : la température est montée brusquement, on a sué de l’eau chaude tandis que devant nous, le public se déchaînait. Serrés comme des veaux, chevelus et chauves s’échauffaient, les corps se chevauchaient sans choir : plus une chaussette archi-sèche. On peut le dire, ce public a du chien ! Et sans monter sur nos grands chevaux, la vache ! On a eu chaud à Veauches…

 

 

Primary Sidebar